AC3 Digital
un bon design de site selon Clément Product Designer


C’est autour d’un café que Clément, product designer chez AC3 Digital nous parle explique en quelques mots ce qu’est un bon design de site.

Voici les 5 points clés qui définissent ce qu’est, de mon point de vue, un bon design :

1. Une réponse aux besoins utilisateurs

Il ne suffit pas de le dire il faut le faire. Il est indispensable de réfléchir à l’expérience utilisateur de vos futurs utilisateurs. Chez AC3 digital nous appliquons une méthodologie de conception centrée sur l’utilisateur, appelée “Design Thinking”. Au delà des outils (tels que les personas ou l’empathy map) vous devez vous poser ces questions : Qui sont vos utilisateurs ? Quels sont leurs besoins ? Leurs peurs ? Leurs frustrations ? Dans quel contexte se trouvent t-ils ? D’où viennent-ils (ils ont pu cliquer sur une publicité ou venir directement depuis google par exemple) ?

Ces questions basiques doivent être posées dès le début du projet. Elles permettent de définir la cible, le contexte et le besoin qui découle du contexte. Un bon design doit donc répondre aux besoins de vos utilisateurs.

2. La cohérence

Aujourd’hui, les utilisateurs n’hésitent pas à passer du web au physique et du physique au web. C’est la raison pour laquelle il est essentiel de garder une cohérence entre votre agence et votre site web, une cohérence graphique (couleurs, typographies, iconographie, photos, motifs, style…) mais aussi une cohérence de discours de marque : c’est votre ADN qui doit être retranscrit sur votre site web. Il faut garder en tête que la cohérence est un des facteurs clés de la persuasion car elle génère de la confiance.

3. Respect des contraintes physiques et mentales de l’être humain

Un bon design se doit de respecter un grand nombre de contraintes pour remplir son rôle. Mon métier en tant que designer commence d’abord par faciliter la visualisation des informations grâce à la hiérarchie et au contraste visuel. Mais aussi favoriser la mémorisation et la prise de décision en définissant un parcours visuel avec des scénarios multiples. Il convient également d’anticiper les actions et réactions de l’utilisateur et ainsi s’assurer que l’interaction “Homme / interface” se fasse le plus aisément et efficacement possible.

Un bon design n’est pas une affaire de goût, c’est avant toute chose le respect de lois et de contraintes. On dit souvent que la créativité naît de la contrainte. Alors vive la contrainte !

C’est maintenant devenu la norme, pourtant trop de sites ne s’adaptent pas à la navigation sur mobile et tablette. Il faut garder en tête que le mobile est depuis quelques années la première source de navigation sur le web. L’adaptabilité n’est plus une option.

L’utilisateur est multi-écran, si vous souhaitez être présent sur tous les supports, votre site se doit d’être responsive.

L’approche mobile first est aujourd’hui indispensable lors de la création d’un site web : avant même de penser à la version desktop, nous pensons mobile. Car c’est la source principale de votre trafic. Un utilisateur qui vit une première expérience négative sur votre site mobile ne continuera certainement pas ses recherches sur ordinateur.

5. Créer des émotions

On dit souvent que la pire chose qu’il puisse nous arriver c’est de laisser indifférent. Les utilisateurs vont de site en site, ils comparent et leur attention est sollicitée en permanence. Comment faire pour qu’ils se souviennent de vous, de votre site ? En créant de l’émotion.

Notre cerveau est sensible au contraste émotionnel, aux pics émotionnels (négatifs ou positifs). Créer l’émotion c’est s’assurer d’impacter la mémorisation de votre utilisateur. Par exemple, sur un site, la cohérence et l’ergonomie du site va rassurer l’utilisateur et ainsi créer un sentiment de sécurité. Les animations et les micro-interactions vont, quant à elles, permettre de créer des “mini-surprises” (du contraste émotionnel) et ainsi libérer de la dopamine. La vidéo peut être également un vecteur idéal pour transmettre de l’émotion.

Le plaisir est l’émotion ultime à apporter à votre utilisateur. Avant d’arriver à ce stade, vous devez vous assurer que plusieurs aspects de votre site soient opérationnels :

  • L’aspect fonctionnel : le site fonctionne bien,
  • L’informationnel : le contenu fiable et lisible,
  • L’esthétique : la cohérence avec votre charte graphique, votre identité,
  • L’utilisabilité : l’interface est facile à utiliser et l’utilisateur se sent productif en l’utilisant.

C’est une question qui revient souvent et qui est, dans la plupart des cas, traitée de manière caricaturale. De mon point de vue, je considère qu’il n’y a pas de durée de vie pour un design. Fini le temps des refontes tous les 2–3 ans, où l’on “casse tout et on refait tout” en faisant l’impasse sur la charte graphique, la cohérence et la continuité de la marque.

Nous sommes dans une dynamique d’amélioration et d’évolution continue. Le design va évoluer au fil du temps, avec de nouveaux contenus, avec des optimisations pour maximiser la performance de certaines pages. Comme je l’ai dit et je le répète, la cohérence est indispensable dans la vie d’une marque. Si vous décidez de tout changer du jour au lendemain, que vont penser vos clients ? “C’est une marque instable” et l’instabilité nuit à la confiance et le manque de confiance à l’engagement.

Une refonte de site doit être traitée comme une évolution et non un changement, sauf quand ce changement est le reflet d’un véritable changement de cap et qu’il doit se matérialiser par le design.

Chez AC3 Digital, nous mettons un point d’orgue dans l’accompagnement de nos clients sur le long terme, dans l’évolution de leur marque, de leur site et de leur communication. La notion de conseil est primordiale, d’ailleurs, bien plus qu’une notion, c’est un véritable engagement que nous prenons. Conseiller nos clients et les accompagner dans leur développement c’est notre vocation.

  • Le design n’est pas une affaire de goût, c’est avant tout le respect de lois et contraintes,
  • Un bon design doit répondre aux besoins utilisateurs,
  • La cohérence entre votre agence physique et votre site web est primordiale,
  • Un design se doit d’être adaptatif et s’adapter à tous les supports (desktop, tablette, mobile),
  • Un bon design prend en compte les contraintes physiques et mentales de l’être humain,
  • Une expérience utilisateur qui crée de l’émotion impactera la mémorisation de l’utilisateur et ainsi son engagement,
  • Un bon design se doit d’être évolutif à travers le temps et (dans la plupart des cas) ne pas fonctionner en rupture avec des refontes complètes.



Source link