Bastion Wealth Management
Pourquoi nous conseillons toujours nos clients d’avoir mois de


Comment la sagesse ancestrale en matière de finances personnelles reste d’actualité de nos jours.

L’épidémie du Covid-19 a imposé à environ 3 milliards d’individus sur la planète de se confiner à la maison pour endiguer la propagation du virus. Des centaines, voire des milliers d’emplois sont menacés ou ont déjà été détruits en quelques semaines, et la situation ne semble toujours pas se stabiliser.

Aux USA par exemple, plus de 3 million de personnes se sont déclarées au chômage au 26 Mars 2020, un record historique.

Bloomberg

Et ce n’est pas fini. La plupart des experts sérieux estiment que nous allons sans doute vivre l’une des pires récessions de notre Histoire et que l’économie mondiale mettra des années à repartir.

L’originalité de cette situation, c’est qu’elle va sans doute se répliquer dans quasiment tous les pays du monde. Personne ne sera à l’abri.

Chez Bastion, nous conseillons toujours à nos clients, comme première mesure d’urgence, de cumuler l’équivalent de 6 mois de dépenses, en cash ou équivalent. Et nous disions cela à tous nos clients bien avant cette crise mondiale, pourquoi?

Personne ne peut échapper aux crises, et lorsqu’il pleut, il pleut sur tout le monde, sans distinction de race, de religion ou de niveau de richesse.

Garder six mois de cash de côté, c’est juste votre parapluie lorsqu’il pleut : Pas étonnant que les experts américains appellent cela “Rainy Days Fund” (Le fonds des jours pluvieux).

Six mois de liquidités de côté vous permettent d’aborder les crises avec sérénité, puisque vous mettez votre famille à l’abri du besoin pendant une période raisonnablement longue : Le premier avantage, non négligeable, c’est votre tranquillité d’esprit.

Avoir assez de cash permet aussi de transformer une catastrophe du type “Oh Mon Dieu! Je vais mourir…” en une problématique du type “Mince, j’ai un petit souci”. Votre capacité d’adaptation face aux aléas de la vie ainsi que votre prise de décision s’en trouvent nettement améliorées.

En effet, les imprévus font partie de la vie et leur survenance bouleverse systématiquement notre quotidien : Cela va de la chaudière qui explose, à la perte d’un emploi, en passant par une épidémie mondiale virulente (qui l’eût cru?).

Depuis le début de cette crise, tous nos clients nous remercient car nous avons insisté sur le fait de prioriser ce “Fonds d’Urgence” et, même les plus sceptiques se rendent compte maintenant que c’était la bonne stratégie à adopter : Ils ne sont pas obligés de vendre leurs meubles au rabais par manque de liquidité, et abordent la crise du Coronavirus avec beaucoup plus d’aisance : Cela n’a pas de prix.

Vous pouvez, dès aujourd’hui, amorcer votre fonds d’urgence et constituer, petit à petit, votre filet de sécurité, en fonction de vos dépenses : Calculez précisément toutes vos dépenses mensuelles (logement, nourriture, taxes, transport, abonnements, etc…) et multipliez la sommes obtenue par six. Le montant que votre calculatrice affichera sera votre objectif d’épargne.

Peu importe que cela vous prenne 1 mois, 1 an ou 5 ans, commencez dès aujourd’hui et lorsque vous y arrivez, n’utilisez cet argent QUE pour les grandes urgences.

En faisant cela, vous serez mieux préparé(e) pour faire face aux prochains imprévus de la vie, car oui, d’autres imprévus sont prévus au programme.



Source link